Pleine Lune du 6 septembre 2017.

Soleil en Vierge - Lune en Poissons.

Il y a une dualité entre le raisonnement et les intuitions, ou entre nos possibilités concrètes et nos aspirations. La Lune conjointe à Neptune amplifie nos besoins d'évasion et aussi de "farniente". La semaine risque de nous trouver assez fatigués et dans un état de lassitude.
La Lune venant faire sa conjonction à Neptune réveille le quinconce que cette dernière planète fait à Vénus. Alors que nous aimerions profiter pleinement de la vie et de ses joies, des émotions intérieures nous envahissent. Pendant ces quelques jours nous perdrons notre motivation et aurons des envies de tranquillités et de repli sur soi.
Prenez autant de recul et de repos que vous le pourrez ; écouter des musiques douces, faire des promenades dans la nature... D'autant plus que l'axe de Pleine Lune forme aussi un carré à Saturne. Accueillons ces émotions, même si nous ne les comprenons pas dans l'instant et ne pouvons, non plus, y mettre des mots.
L'Ascendant en Balance nous invite à rechercher la paix, l'harmonie, l'équilibre intérieure, et Vénus, planète

 maitresse de ce signe, reçoit le trigone de Saturne qui nous invite à aménager des temps de silence afin de nous re-connecter à notre sagesse intérieure... A favoriser les relations solides et stables plutôt qu'à des rêves et espoirs idéalisés qui pourraient nous fragiliser.
Laissons notre inconscient se nettoyer des blessures passées et de nos sentiments d'illégitimité.
Avant de passer à l'étude de Mercure, j'aimerais faire celle de Céres, qui serait une planète plus approprié pour le signe de la Vierge. 
Céres se trouve en Cancer et forme un grand carré avec Jupiter, Uranus et Pluton. Nous pourrions nous sentir privé d'affection et de soutien. Cette planète, avec tous ses aspects "durs" nous demande de trouver notre nourriture émotionnelle en nous. De ne plus désirer dépendre d'autrui ni de demander à être "sauvé" et nourrie par d'autres personnes. Il peut aussi y avoir des moment de boulimie ou au contraire ne pas y avoir d'apétit...
Grosso-modo, notre émotionnel sera assez sollicité. Acceptons et accueillons, c'est la seule façon d'avancer. 
Seul Pluton apporte son soutien à cette Pleine Lune, il nous faut donc accepter de mourir à nos attentes émotionnelles du moment afin de nous régénérer et d'acquérir une plus grande autonomie émotionnelle. Vous savez, nous sommes tous en attente de reconnaissance et d'amour tant que nous ne nous l'apportons pas nous-même. C'est en nous l'apportant que nous pouvons nous ouvrir et comprendre l'émotionnel d'autrui et ainsi être en mesure de prendre la distance nécessaire et agir avec plus de mesure et de sagesse... La Vierge et Céres représentent la gestion de nos ressources et il s'agit bien, ici, de nos ressources émotionnelles.
Passons maintenant à l'étude de Mercure, planète traditionnellement associée au signe de la Vierge.
Celui-ci est redevenu direct et est très bien aspecté par Saturne et Uranus, desquels il reçoit des trigones, et par le sextile de Jupiter. Il est de plus conjoint à Mars et au Noeud Nord. 
Nous pourrions, malgré toute cette charge émotionnelle, réfléchir, penser, travailler à de nouveaux projets. Nos idées peuvent fuser, être très actives. Elles seront ouvertes sur l'extérieur avec de belles possibilités de concrétisation.

Chaleureusement.
Denise.