Pleine Lune du 3 décembre 2017.

Soleil en Sagittaire - Lune en Gémeaux.

Très intéressant cette Lune en Gémeaux conjointe à l'Ascendant !...

Ce qui veut dire que le Soleil se trouve sur la pointe du Descendant (Maison 7).

L'axe Maison 1 - Maison 7, nous et les autres est encore d'actualité. D'autant plus que l'axe Bélier - Balance, associé à l'axe de ces deux Maisons, reçoit Uranus qui s'oppose à Mars.

Cette opposition peut encore créer une ambiance électrique, bien que Mars en Balance souhaiterait bien

rester dans la diplomatie...

Pour cela, il nous faudra respecter le besoin d'autrui, ainsi que le notre, à vouloir exister dans une plus grande vérité.

La Lune en Gémeaux à l'Ascendant, nous sensibilisera à une adaptabilité intelligente, emplie de réflexions profondes par Mercure rétrograde en Sagittaire, et conjoint à Saturne.

Ce Mercure qui retourne vers Saturne a quelque chose à apprendre de lui, et en Sagittaire, c'est donner de nouvelles conceptions, plus élargies, en vue de donner à nos vies, à nos relations, un nouveau sens.

Cette conjonction Mercure - Saturne au trigone d'Uranus, nous invite à inventer, à créer du nouveau, du plus juste pour tous. Mais ce nouveau qui s'est imposé à nous au fur et à mesure, nous pouvons fortement le ressentir, il est devenu évident, maintenant.

L'axe de cette Pleine Lune est au carré de Neptune, ce qui pourrait nous déstabiliser par un excès de sensibilité, d'imagination d'idées négatives, sans l'élargissement de vue et de concepts sur nous-même et sur la vie que nous demande cette conjonction en Sagittaire, là où se trouve la Soleil.

Osons essayer de comprendre nos blocages, nos étroitesses d'esprit, qui nous on peut-être protégés jusqu'à présent mais qui ne sont plus d'actualité en cette époque où l'on nous demande d'aller à la rencontre de notre vérité. En osant plonger dans ce qui nous fragilise, nous pourront trouver nos “trésors libérateurs”, avec le trigone de Jupiter en Scorpion à Neptune en Poissons.

Alors, bien sûr, ces compréhensions ne nous apporterons peut-être pas immédiatement la vie que nous souhaitons, mais elles feront leur chemin.

Faisons confiance, lâchons prise, surtout en cette période de l'Avent, période “tragique” ou magique suivant notre état d'esprit, car cette période peut être éprouvante au niveau du Coeur, où nous pouvons ressentir le manque d'amour...

J'en reparlerai avec Anne Sophie Pau pour la présentation des énergies Sagittaire, mais cette période est la préparation à la naissance de l'Enfant Lumière, que nous avons tous en nous.

Tournons-nous vers les lumières qui emplissent nos villes et nos lieux de vie. Laissons-nous nous émerveiller par notre enfant intérieur qui se régale de ces beautés scintillantes...

Soyons spontannés dans ces enchantements, et si cela soulève des chagrins, des manques d'amour, laissez les monter dans la douceur du moment. Ne bloquez surtout pas, se seront ces larmes versées qui permettront nos guérisons et nos avancements.

Toutes les décorations lumineuses dans cette nuit noire de saison, nous rappelle à notre Lumière intérieure, à l'espoir, à la Foi qu'apporte ce signe du Sagittaire.

De tout coeur !

Denise.