Pleine Lune du 29 mai 2018

Soleil en Gémeaux - Lune en Sagittaire.

L'axe Gémeaux - Sagittaire est celui de l'apprentissage.

Le Gémeaux apprend du quotidien, de ce qui l'entoure, on peut dire qu'il représente les petites écoles.

Le Sagittaire, serait les études supérieures, on élargie nos horizons. On s'ouvre à de nouveaux concepts...

Mercure, la planète du Gémeaux, est en Taureau. Jupiter,celle du Sagittaire, est en Scorpion.

Cette idée "possession - dépossession" de la dernière Nouvelle Lune est encore à l'honneur, avec l'axe Taureau – Scorpion, subtilement présent.

L'apprentissage de notre quotidien Gémeaux, son adaptabilité au présent, semble concerner nos attachements de tout ordre ; formes pensées, matériels, amoureux, etc...

Notre apprentissage Sagittaire, celui qui nous ouvre à de nouvelles visions, passe par le délestage, la force de régénération du Scorpion. Signe qui nous "décrotte", nous purifie de ce qui nous empêcherait l'élargissement et cette nouvelle vision Sagittaire.

L'Ascendant en Balance, parle de notre relationnel, de notre façon de nous unir, de nous associer. Comment nous conduisons-nous face à l'autre, aux autres ? Et qu'avons nous à y comprendre, à y apprendre, avec l'axe Gémeaux - Sagittaire ?

La réponse se trouve peut-être chez Vénus, planète de la Balance, planète maitresse de l'Ascendant.

Vénus est en Cancer, signe de l'émotion, de la richesse intérieure, empli de maternité, de tendresse, de poésie, d'accueil, de fantaisie et de spontanéité. De fraîcheur !

Elle forme un grand trigone avec Neptune et Jupiter, ce qui apporte beaucoup de romantisme, voir d'idéal amoureux. C'est une très bel aspect d'amour, tout en délicatesse !

Par contre, Vénus est aussi opposée à Saturne et à Pluton en Capricorne.

Si le signe du Cancer porte en lui les belles qualités citées plus haut, il est aussi porteur d'un grand besoin de sécurité, de caprices, de bouderies, d'attentes, voir d'exigences, d'être nourrie et protégé par l'entourage. De tout ce qui est infantin !

En face, les planètes en Capricorne nous disent que nous ne sommes plus des enfants. Que nous devons faire l'effort de nous assumer et de nous prendre en charge au niveau émotionnel.

Si il y a un enfant blessé, appeuré en nous, le Capricorne nous apprend à être de bons parents pour nous-mêmes. D'être patient, pragmatique, avec cet enfant en nous.

Le défaut du Capricorne se trouve dans la rigidité ; les "je dois", "il faut que", "tu dois", toutes ces notions culpabilisantes qui assèchent l'enfant et l'empêchent de se construire dans la joie et la spontanéité...

Alors, soyons de bons parents pour nous-mêmes, en acceptant ce qui nous parait être des échecs. Ne soyons pas rigides avec des regrets et accusations stériles envers nous mais au contraire, regardons là où nous en sommes et soignons nos blessures, juste en les accueillant, en nous berçant en elles. Offrons nous ce qui nous nourrie. Il n'y a qu'à cette condition que nous pourrons grandir et assumer notre nature émotionnelle pour construire de jolis liens chaleureux, "sans peurs et sans reproches". (Clin d'oeil !)

Le secteur associée à la Balance est la Maison 7. On y trouve le signe du Bélier ; un signe d'affirmation qui, ici, pourrait bien être batailleur avec sa planète, Mars au carré d'Uranus, si nous n'appliquons pas la Conscience, la compréhension Lumineuse apportée par le Soleil, qui lui envoie un trigone.

Le carré Mars - Uranus éveille les défauts Verseau qui sont ; l'anarchie, le fanatisme, le despotisme, l'intransigeance, l'autoritarisme. L'égocentrisme !

Dans cet aspect, et surtout avec Uranus en Taureau, où on ne veut pas lâcher nos valeurs et nos principes (Verseau et Taureau sont des signes fixes, donc entêtés), Mars et Uranus seront enclins à de fortes révoltes, à mettre des "coups de pieds" partout...

Malgré tout, Uranus a le soutien de Saturne, le Sage.

Là encore, tout dépendra de la maturité de notre conscience. Maturité, solidité, représentée par Saturne...

L'enfer n'est pas l'autre - les autres, mais nos propres limitations. Soit nous les acceptons pour les dépasser et évoluer, soit nous les projetons sur autrui, en les refoulant, en les niant.

Ceci dit, Mars - Uranus nous propose cette expérience avec ses conséquences pour nous faire grandir en humanité. Ce que nous ne percevrons certainement pas dans un premier temps... Il nous faut toujours des images ou événements chocs pour nous faire bouger. Et cela, c'est bien l'énergie uranienne à l'oeuvre...

Encore une fois, à nous de choisir ; rester dans un état enfantin, sans pouvoir sur notre vie, ou tendre à être un adulte conscient de ses limites qu'il veut faire évoluer. Et cela, sans culpabilité, mais avec une sage et mûre tendresse pour soi, et donc pour les autres et le monde dans lequel nous vivons.

La vie est comme certains jeu à niveaux, on ne peut passer au niveau supérieur que lorsque l'on gagne la partie, que nous l'avons comprise...

Mais quelle plaisir de passer au niveau supérieur, de savourer la victoire et découvrir le nouveau décor et de nouvelles expériences. Ca vaut le coup !

Avec l'axe Gémeaux - Sagittaire, nous pourront apprendre et comprendre beaucoup de choses sur nous mêmes et sur le monde qui nous entoure.

C'est avant tout un axe d'ADAPTABILITé. Apprendre et s'adapter au mieux afin d'avoir une vision juste.

De tout coeur !

Denise.