Pleine Lune du 23 mars 2016.
Soleil Bélier – Lune Balance.
 

Une Pleine Lune qui parle de notre affirmation personnelle tout en ayant un regard sensible sur l’autre.

C’est le temps des nouvelles semences voulues par nous ou imposées par la vie. Nous désirons ôter nos masques et nous révéler à nous-mêmes, mais aussi aux autres, surtout en cette période de grand changement…

Cette année notre affirmation personnelle s’enclenche par l’autre, les autres, puisque le Bélier s’ouvre sur une Pleine Lune, et donc avec son signe opposé

et complémentaire, la Balance. C’est une bonne chose car c’est toujours aux travers des autres que l’on peut mieux se connaitre.

L’Ascendant est en Cancer, ce signe nous renvoie à la Lune en Balance et nous demande donc de trouver, au travers de notre affirmation envers l’autre, une sécurité intérieure, c'est-à-dire savoir exprimer nos besoins de façon claire, tout en respectant ceux de celui qui nous fait face.

Pour cela, Mercure, planète des échanges et des communications est conjointe au Soleil en Bélier, le tout au trigone de Mars qui est en Sagittaire. Nous ne manquerons pas de « Feu » pour exprimer en toute sincérité et franchise ces besoins qui nous sont essentiels, en vue aussi d’un élargissement de compréhension envers l’autre et que chacun puisse trouver sa place dans des accords équitables.

Par contre cette pauvre Vénus, qui gouverne la Balance où se trouve la Lune est bien malmenée, conjointe à Neptune en Poissons, opposée à Jupiter en Vierge, le tout au carré de Saturne en Sagittaire.

La qualité de notre expression, de nos « revendications », de notre volonté de nous affirmer dépendra vraiment de cette sécurité intérieure qu’évoque le Cancer, de la qualité de notre paix intérieure d’où découle une vision juste sans trop d’émotion car avec Neptune mal aspecté, tout devient flou, irrationnel et prompt à toutes sortes de projections, cette planète étant celle de la fusion et de la perte d’identité.

Nous aurons donc deux composantes pour cette Pleine Lune ; un désir de vivre, de s’affirmer dans notre identité, de mettre à jour tout ce qui nous frustre ou tout simplement de donner vie à ce nouvelle élan que nous ressentons, et son contraire, c'est-à-dire une perte d’identité, notamment au niveau sentimental.

C’est pourquoi, l’Ascendant Cancer est le bienvenu car il pourra nous montrer là où nous manquons de sécurité intérieure, là où sont nos attentes de « nourritures », mais il pourra aussi déverser un flot d’émotions incontrôlées où l’autre aura tous les tords.
En découvrant cette carte du ciel, une idée synthétique m’est venue tout de suite à l’esprit, et je n’avais envie d’écrire qu’une seule phrase résumant ces aspects ; « N’ESSAYONS PAS DE FAIRE L’AUTRE A NOTRE IMAGE ».

Si nous affirmons nos besoins et notre personnalité, l’autre aussi en ressentira le besoin, et il a surtout droit à la différence, tentons de ne pas le voir à travers nos filtres, mais faisons preuve de discernement (Jupiter en vierge) et prenons la responsabilité de notre vie en acceptant les choses telles qu’elles sont (Saturne en Sagittaire) sans la tentation facile de mettre toutes les culpabilités sur l’autre.

En restant dans des confusions émotionnelles et la tendance à « couper les cheveux en quatre », Saturne deviendrait « sévère ».

Le mieux pour ne pas entrer dans des dimensions émotionnelles, c’est d’être clair avec soi-même et se soutenir dans l’amour de nous-mêmes. Toutes nos blessures, nos frustrations, sont en fait des manques d’amour à soi-même. Et le Bélier vient mettre le doigt dessus par son énergie de force et d’élan vital.

Si nous nous sentons coincés, ce n’est jamais la faute de l’autre, mais de nous-mêmes qui ne savons pas encore nous affirmer correctement dans le respect et cet amour de nous, donc aussi de l’autre.

C’est Saturne, la prise de responsabilité, la clarté de jugement, qui nous aidera au mieux à faire la différence entre soi et l’autre. Ou nous marcherons avec cette planète, ou nous risquons de nous laisser envahir par un émotionnel revendicateur et accusateur, bien sûr…

Pluton aspecte favorablement l’opposition Jupiter – Neptune, il nous aidera si nous acceptons de mourir à notre perception égotique en plongeant dans nos profondeurs sans fausse complaisance envers nous-mêmes pour faire émerger les blessures qui nous empêchent d’être de véritables adultes responsable de notre vies et ainsi faire les meilleurs choix pour nous.

Au Bélier, on sème et on s’aime ! Mais nous en reparlerons au moment de la Nouvelle Lune…

Astrologiquement Vôtre !

Denise.