Pleine Lune du 21 mai 2016.

Soleil en Gémeaux – Lune en Sagittaire.

Six planètes sur les dix sont en signes mutables, nous continuons de « glisser » vers un nouveau mode de vie, une nouvelle compréhension de celui-ci.

Il y a d’un côté la conjonction Soleil – Vénus qui représente une volonté d’harmonie, et de l’autre, beaucoup d’agitation avec la Lune conjointe à Mars qui est en phase rétrograde.

Les énergies féminines et masculines se conjuguent, ce qui évoque l’aspect androgyne du Gémeaux, et peut être une possibilité d’unir les dualités que portent ce signe en allant au-delà de celles-ci…

L’Ascendant est conjoint à Saturne en Sagittaire. Nous avons donc trois planètes et l’Ascendant dans ce signe.

Le Sagittaire étant un signe d’organisation sociale, d’idéaux et de vision, c’est toujours cette nouvelle quête de sens individuelle et sociale qui est recherchée avec Saturne, dans le contexte de grand changement du carré Uranus – Pluton.

La Sagittaire est un signe de Sagesse qui peut éclairer les complications intellectuelles du Gémeaux, et peut le conduire au-delà du connu.

Mais Mercure étant rétrograde dans le signe du Taureau, il y a des attachements matériels ou affectifs auxquelles nous devrions réfléchir et réviser.

Malgré tout, Mercure qui gouverne le Gémeaux est bien aspecté par Jupiter qui, lui, gouverne le Sagittaire. Il y a un grand trigone de Terre formé par Mercure, Jupiter et Pluton.

Si nous nous en tenons concrètement à notre quotidien en acceptant les régénérations plutoniennes et la gestion plus raisonnable et respectueuse de nos ressources, que nous demande Jupiter en Vierge, toujours dans la lucidité de nos possibilités et dans l’Ici et Maintenant, nous serons à même de faire avancer nos situations et projets par la compréhension, les dialogues et les échanges.

L’axe Gémeaux – Sagittaire est celui du mouvement où les choses ne restent pas figées mais tendent, au contraire, à évoluer par l’apprentissage et la connaissance. La quête de ces deux signes est basée sur les connaissances et l’expression des lois cosmiques et humaines, pour les élever vers des plans supérieurs.

Mercure et Jupiter étant en signes de Terre, c’est notre vie concrète et matérielle qui doit trouver un nouveau sens.

En restant fermé à cette quête du « vivre différemment », en voulant résister aux changements, à l’élargissement que propose Saturne en Sagittaire, ce dernier se fera sévère et bloquera, figera les situations dans des visions négatives et pessimistes que ne manqueront pas d’amplifier Jupiter et Neptune.

Avec l’axe Gémeaux – Sagittaire, il nous faut être adaptable intellectuellement, comprendre le pourquoi du comment pour élever le débat à des dimensions supérieures afin de faire avancer cette nouvelle quête de sens personnelle et sociale.

Mars s’apprête à retourner dans le signe du Scorpion. Il fait exactement le même chemin que Saturne avait fait l’an passé ; une petite entrée dans le Sagittaire pour rétrograder dans le Scorpion. Il va œuvrer pour désintégrer ce qui n’est pas en accord avec cette nouvelle vision Sagittaire, en s’attaquant, avant tout, à ce qui n’est pas intègre et aux situations « pourrissables », afin de faire place nette, la plus neuve possible.

Dans cette toile de fond, mieux vaudra partir à la conquête de notre unité intérieure par la sagesse et la connaissance, plutôt que de se « fourvoyer » dans les méandres émotionnels de masses, car celles-ci pourront être d’une agressivité irrationnelle, ce qui nous éloignerait de la demande d’harmonie proposée par la conjonction Soleil – Vénus.

Astrologiquement Vôtre !

Denise.