Pleine Lune du 18 août 2016.

Soleil en Lion – Lune en Verseau.

Bonjour cher(e)s ami(e)s !

Voici mon interprétation pour cette Pleine Lune en Verseau. J’ai tellement de chose à vous dire, que je ne sais par quoi commencer… 

Je vais commencer par l’Ascendant qui est en Balance, signe qui harmonise tous les contraires et les opposés. Je pourrais continuer sur Vénus, planète maitresse de ce signe, mais je vais continuer sur le sujet des oppositions, car il y a deux axes d’oppositions qui me paraissent très intéressants. Et j’aimerais vous en parler en continuant sur cet idée « d’Homme Nouveau », bien que je préfère dire « d’Humain Nouveau », ça me heurte toujours de parler de l’humanité sous la désignation « d’Homme », les femmes ne comptent pas pour du beurre, n’est ce pas ?!!!

Mon intention est de vous éveiller, tout en m’enseignant moi-même, au fur et à mesure des déplacements planétaires, vers les attributs de ce « Nouvel Humain ». Il me semble que le temps est maintenant là…

Chacune de ces oppositions reçoit l’aspect positif d’une planète lente ; la Pleine Lune sur l’axe Lion – Verseau reçoit le soutient d’Uranus, et l’opposition de la conjonction Vénus – Nœud Nord à Neptune, sur l’axe Vierge – Poissons, reçoit le soutien de Pluton. Uranus et Pluton, deux planètes qui apportent de gros changements de vie mais aussi sociétaux. Il faut juste se rappeler que la société c’est nous, et que ces changements viennent aussi de nos aspirations profondes, conscientes ou inconscientes, bien sûr en accord avec un Plan qui nous dépasse, il n’y a pas de hasard…

Commençons par l’axe de la Pleine Lune ; Soleil en Lion -chez lui-, et Lune en Verseau. Le Soleil en Lion nous offre l’occasion de voir où nous en sommes dans la connaissance de notre personnalité, en intégrant toutes les dimensions de celles-ci sans-en rejeter aucune. Ce signe est le signe de la pleine conscience sur ce qui nous caractérise,  avec nos « plus » et nos « moins ». Nos « plus » pourront être valorisés, et nous pourront améliorer nos « moins » avec les prochains signes, le plus important étant d’en prendre conscience. C’est donc le signe du rayonnement de notre personnalité. Ce qui transpire de nous…

Le Lion est aussi associé à l’organe du cœur, et c’est bien par le cœur que nous pouvons avoir ce rayonnement, jamais à partir du mental et de la volonté, de l’autorité, ce qui sera toujours contesté, non accepté, et égarant pour nous.

Les physiciens quantiques découvrent que ce sont les vibrations de notre cœur qui « nourrissent » nos champs subtils. En étant dans la paix, dans un rythme du cœur qui se nomme « cohérence cardiaque », ces champs reçoivent et émettent beaucoup plus d’ondes. C’est ce que nous appelons synchronicités, intuitions, guidances ou inspirations. Ces ondes nous relient aussi au monde extérieur, au champ quantique du collectif, il est donc logique qu’une vibration basse n’attire pas les synchronicités aussi facilement que les vibrations hautes. Suivant ces fréquences vibratoires, si notre cœur est contracté ou ouvert, notre champ vibratoire émet à plus ou moins longue distance.

Le Nouvel Humain a pour attribut de vivre « sur le cœur », il aime ou il n’aime pas, il sent ou il ne sent pas, et il fait confiance à ces ressentis. Il fait également confiance à ses élans. Si par exemple, vous avez l’habitude de prendre un chemin, vous aurez peut être l’envie, l’idée, d’en prendre un autre. Votre corps, lui-même, pourra avoir cet élan spontané. Il faut le suivre, c’est de cette façon, en osant sortir de ce que l’on appelle « la zone de confort » que l’on découvre petit à petit la confiance en Soi qui nous permet d’affirmer, dans une juste mesure et tout naturellement, qui nous sommes. De mieux en mieux en accord avec nous-mêmes, notre rayonnement s’opère et nous n’avons plus besoin de dire qui nous sommes, cela se dégage de nous, juste par notre unicité.

Apprendre à sortir de sa zone de confort peut s’apprendre en commençant par les petites choses du quotidien, puis s’étendre par la suite à des choses plus importantes.

Ceci étant dit, notre rayonnement, vous l’aurez bien compris, n’est pas pour flatter notre égo, mais pour affirmer notre « signature » et de ce fait trouver notre place dans le monde, ce qui nous amène à l’énergie Verseau. Ce rayonnement est fait pour servir le collectif ; nous existons et apportons notre « pièce de puzzle » (pour reprendre la parabole de Kryeon à ce sujet) au collectif.

Cette pièce de puzzle se doit d’avoir une forme qui s’implique parfaitement dans le reste du puzzle. C’est pourquoi avec l’axe Lion – Verseau, il nous faut avoir conscience de nos talents et capacités (Lion), mais aussi conscience du collectif, du monde dans lequel nous vivons (Verseau), pour trouver comment ces talents peuvent servir au mieux le collectif, ce qui est garant de succès et de réussite dans le plaisir et la liberté, bien sûr !

Cet axe est celui de la créativité !!

Dans cette carte de Pleine Lune, l’axe reçoit les bons aspects d’Uranus. Celui-ci envoie un trigone au Soleil en Lion et un sextile à la Lune en Verseau, dont il est le maitre. Cet aspect est très créatif, il peut nous apporter des « éclairs de génie », de nouvelles idées qu’il serait bon de mettre en pratique, vu le quinconce qu’envoit Uranus à la conjonction Mercure – Jupiter en Vierge.

Je pense qu’avec ce quinconce, il ne faut pas douter. Le Nouvel Humain, agit avec son cœur. Avec, et par ce qui lui plait et l’anime. Il utilise son mental non pas pour se saboter, mais pour mettre les choses en place de façon pratique, profitons donc de cet aspect...

En Vierge, soit on se sabote par culpabilité, soit on a la chance d’avoir, et surtout de choisir, un jugement et une analyse très fine. Alors, évitons l’auto-sabotage et osons exister tel que nous sommes aujourd’hui, c’est le meilleur moyen de s’améliorer !...

Je vais maintenant parler de la seconde opposition,  celle qui inclue Vénus, le maitre de l’Ascendant Balance. Elle est conjointe au Nœud Nord en Vierge et opposée à Neptune en Poissons.

C’est simple, l’axe Vierge – Poissons est celui des critiques, des plaintes, des lamentations et d’un sentiment de culpabilité, donc de sabotage, dans ce cas il agit de façon négative, non constructive et évolutive. Ce n’est pas l’attitude du Nouvel Humain, car celui-ci connait son libre-arbitre et prend la responsabilité de sa vie et de ses choix. Il a conscience qu’il apprend et que s’il y a « échec », c’est pour mieux le mener sur son chemin le plus juste. Nous sommes ici et maintenant, incarnés, en apprentissage. L’incarnation et l’apprentissage sont des énergies Vierge, signe humble et concret qui recherche sans cesse l’amélioration de sa personnalité et de son environnement. Le Poissons, dans ce qu’il a de positif, nous relie à notre Source, au Sacré. D’ailleurs, cet axe est celui du Sacré dans la Matière ou de la Matière Sacrée…

Cette opposition reçoit le carré de la conjonction Mars – Saturne en Sagittaire, ce qui laisse présager de la frustration, notamment dans nos affections, ou bien des événements nous affecterons. Vénus en Vierge et le carré de Saturne nous propose la lucidité sur l’état des choses, et de tenter de comprendre ce qui nous frustre afin d’y remédier, plutôt que d’entrer dans une colère froide et stérile qui abaisserait nos vibrations et nous couperait de nous-mêmes. D’autant plus qu’avec Neptune dans la partie, nous ne verrions plus clair du tout et risquerions de nous laisser emporter dans de grands flots émotionnels… Rien de mieux pour se sentir complètement « raplapla » !

J’aimerais revenir sur cette notion de Sacré dans la Matière. Etant donné qu’il y trois planètes plus le Nœud Nord en Vierge, je saisie l’occasion pour évoquer l’idée que notre Corps est un Temple, le Notre, le plus facile d’accès… Tout ce que nous lui faisons subir, stress, mauvaise nourriture est aussi de notre responsabilité. Il est bon d’en prendre soin et de s’y refugier, de temps en temps, à l’intérieur, que ce soit par un repos méditatif ou de la relaxation. Fermez les yeux et visualisez votre Corps comme étant un temple lumineux et illuminé...

Le Nouvel Humain a ce grand besoin de se couper régulièrement de ce qui l’entoure pour revenir à lui, en Lui, de prendre soin de son « hygiène nerveuse ». Cela ralenti les battements du cœur et le met en cohérence cardiaque, où dans cet état, il peut se retrouver et casser les conditionnements, ce que nous propose Pluton en Capricorne qui, lui, forme un trigone à Vénus, Mercure et Jupiter en Vierge et un sextile à Neptune en Poissons.

Cessons de juger tout et n’importe quoi, et profitons de cette Pleine Lune sur l’axe Lion – Verseau pour être créatifs et non pas réactifs.

J’aimerai terminer en vous disant que mon intention n’est pas de convaincre, mais de lancer des pistes de réflexions, en moi et en vous, à partir des planètes et de mes biens petites connaissances, pour tirer parti au mieux de cette période déroutante mais riche de possibilités.

Et j’ajouterai à cet article un extrait très approprié tiré du 2ème tome de « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch :

« - Oh, mon vieux, alors, maintenant, je ne peux même pas me fier à mes sentiments. Bravo! Je pensais que c'était la voie qui menait à la vérité! Je croyais que c'était ce que Tu m'enseignais.

   - C'est vraiment ça. C'est vraiment ce que Je t'enseigne. Mais écoute, car c'est plus complexe que ce que tu en comprends maintenant. Certains sentiments sont des sentiments véritables, c'est-à-dire des sentiments nés dans l'âme, et certains sont contrefaits. Ces derniers sont des constructions de ton esprit. Autrement dit, ce ne sont pas du tout des «sentiments», ce sont des pensées, des pensées déguisées en sentiments. Ces pensées sont fondées sur ton expérience antérieure et sur l'expérience des autres telle que tu l'as observée. Tu vois quelqu'un grimacer en se faisant extraire une dent; tu grimaces lorsque tu te fais extraire ta dent. Cela ne fait peut-être même pas mal, mais tu grimaces de toute façon. Ta réaction n'a rien à voir avec la réalité, elle ne concerne que ta perception de la réalité, fondée sur l'expérience des autres ou sur un événement de ton passé. Le plus grand défi des êtres humains, c'est d'Être Ici Maintenant, de cesser d'inventer des histoires! Cesse de créer des pensées à propos d'un instant pré-sent (un instant que tu t'es «envoyé» avant d'y avoir pensé). Sois dans l'instant. Rappelle-toi : tu as envoyé cet instant en cadeau à ton Soi. Cet instant contenait le germe d'une vérité immense. C'est une vérité que tu voulais te rappeler. Mais dès que le moment est arrivé, tu t'es mis à construire des pensées à son propos. Au lieu d'être dans l'instant, tu t'es tenu à l'extérieur de l'instant et tu l'as jugé. Puis, tu as ré-agi. C'est-à-dire : tu as agi comme tu l'avais déjà fait. Alors, regarde ces deux mots :

RÉACTION

CRÉATION

Remarque que c'est le même mot. Seul le C a bougé! Lorsque tu vois les choses correctement, tu produis une Création, plutôt qu'une Réaction. »

Astrologiquement Vôtre !

Denise.

Astrotheme_gqcw45zpK666