Soleil et Lune en Poissons.

Je suis ravie de vous retrouver pour la dernière Nouvelle Lune du cycle annuel du Soleil.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai pu ressentir depuis fin août, un changement d’énergie très important que j’ai aussi constaté dans les différentes lunaisons qui se

sont faites depuis. Je me rappelle notamment qu’en novembre, il y avait une carte du ciel qui m’évoquait vraiment un passage étroit, comme un goulot, qui pouvait se faire par le cœur. Depuis, toutes les cartes de nouvelles et pleines Lunes ont été très fortes en allant toutes dans le sens d’intégrer une nouvelle énergie.

Nous sommes à présent dans les énergies du Poissons, signe de fin de cycle et évoquant surtout une désintégration par la dissolution de ce que nous pouvions être auparavant.

Beaucoup d’entre nous était dans un flou, une perte de repère depuis l’automne dernier. Pour les personnes ayant une philosophie spirituelle, ce passage a dû être plus facile car elles se sont mises dans ce que j’appelle « l’attente active » ; ne pas savoir ce qui sera, tout en étant dans l’observation des ressentis et des signes, dans la gratitude et la confiance…

Par contre, pour les personnes qui n’ont pas d’autres repères que l’éducation socioculturelle, et qui par conséquent sont coupées d’elles-mêmes en favorisant les idées de masse, sont en complète perte de sens.

Le signe du Poissons étant un signe de grande propagation, chacun va apporter son petit malaise, ses contrariétés à celles de l’autre et ainsi de suite, pour créer un grand climat de mal-être, de frustration et donc de revendications…

Il y aura de plus en plus, à mon sens, deux réalités sur terre, celle enfermante et limitée que nous avons toujours connue et une autre, différente, avec des repères complètement nouveaux, des repères quantiques où notre mental n’est plus le maitre et laisse la place au cœur, à l’âme ; j’aime – je n’aime pas, je sens – je ne sens pas. Des notions paraissant beaucoup plus « irrationnelles » que nous avons maintenant à découvrir.

Le signe des Poissons, par sa dualité, exprime d’ailleurs très bien ces deux dimensions ; celle de la personnalité qui veut tout contrôler tant qu’elle n’est pas apprivoisée, et celle de l’âme qui cherche à manifester son plan.
Je pense que le moment est venu de choisir son camp de façon plus franche. Et ce signe est parfait pour lâcher tout ce qui est mental, se mettre à l’écoute de son âme, de son intériorité et reconnecter sa Source.

L’Ascendant de cette Nouvelle Lune est en Sagittaire, très étroitement conjoint à Saturne. Le Sagittaire nous demande une vision élargie, avec Saturne, c’est une quête de sens importante qu’il nous faut redéfinir.

Je viens de regarder le symbole Sabian de Saturne, et j’ai aussi jeté un œil sur celui de l’Ascendant, je les trouve très parlant. Voici déjà le degré de l’Ascendant :

16ème degré Sagittaire : « En quête de nourriture, des mouettes volent autour d’un navire. »

Dominante : La dépendance à l’égard des circonstances est un écueil fréquent.

Mot clé : Dépendance.

Je pense que le symbole de ce degré représentera les personnes qui ne se dégagent pas de l’ancien monde et subissent de pleins fouet la perte de repère, la perte de sens.

Sachant que Saturne exprime la responsabilité que nous avons à prendre, voici ce que son degré symbolique exprime :

17ème degré Sagittaire : « Une cérémonie Pascale au lever du soleil rassemble une foule immense. »

Dominante : Le contexte culturel encourage notre aspiration à participer à un rite collectif de renaissance.

Mot clé : Renaissance.

Voilà, je pense sincèrement que ce mois de mars est un grand mois charnière pour renaitre à une réalité différente et nouvelle.
Saturne fait un carré à l’axe Vierge – Poissons où se trouvent respectivement Jupiter et la Nouvelle Lune. Avec un carré, ça ne « tourne pas rond », c’est comme si nous nous cognions dans les angles et nous devons donc nous adapter à une nouvelle situation. Pour ce cas, c’est accepter de prendre la responsabilité de nouveaux concepts, d’élargir notre vision, de décocher notre flèche vers de nouvelles hauteurs, de nouvelles dimensions.

La planète maitresse de l’Ascendant Sagittaire, où se trouve aussi Saturne, est Jupiter qui, lui, se trouve dans le signe de la Vierge. Ce dernier signe représentant essentiellement notre quotidien, c’est dans celui-ci et toujours à travers la notion d’ici et maintenant que nous avons à élargir notre vision. Jupiter, ici, se trouve limité, voir frustré dans la vie de tous les jours. L’élargissement qu’il promet ne peut pas, dans cette configuration astrologique, se faire conquête « à l’horizontal », comme nous y étions habitués. Nous ne pouvons que nous enraciner, là où nous sommes et nous élever « à la vertical », prendre de la hauteur pour voir plus loin.
Les carrés que fait Saturne vont être très frustrants et déroutants pour ceux qui ne prendront pas cette hauteur de vue, ce retrait. Pour certaines personnes ce sera la fin d’un chapitre et le début d’une nouvelle vie, dans la confiance et parfois dans la joie. Il y a quand même des personnes qui entrevoient un avenir plus radieux…

Pour les personnes ayant cette philosophie spirituelle, je ne vois pas ces aspects comme négatifs, mais comme un moment pour vraiment intégrer cette spiritualité dans le quotidien, redonner la place au Sacré. C’est d’ailleurs ce que nous propose actuellement l’emplacement des nœuds lunaires sur l’axe Vierge – Poissons.
Pluton, le grand réformateur, pourra nous permettre un profond encrage pour aller plus haut. Avec lui, l’ancien se meurt pour faire place à de nouvelles structures internes. Il favorise la disparition de notre ancien moi formaté au profit d’une vie plus riche et plus authentique.

Uranus, d’ailleurs, envoie toujours la lumière de son trigone à Saturne. C’est toute l’ouverture aux nouvelles vibrations, à la nouvelle fréquence, à nos nouveaux moi, à nos nouveaux choix, à nos nouvelles vies, à tout ce que nous réformerons dans nos vies qui se construira à long terme.

La conjonction Mercure - Neptune renforce l’importance de l’axe Vierge – Poissons, étant donné que ces deux planètes maitrise ces deux signes. Cette conjonction en Poissons dissout notre mental (et dix sous, c’est pas cher, hé, hé, je n’ai pas pu m’empêcher… :D), elle est au carré de Mars qui vient d’entrer en Sagittaire. En positif, Mars va opérer une percée en faveur de cet élargissement Jupitérien, mais au carré de la conjonction Mercure – Neptune, il ne faudra pas espérer une vision claire. Ce n’est pas grave, le signe du Poissons sais faire avec ce qui semble être chaotique, ce qui prend fin. C’est avec l’intuition, l’inspiration et tout ce qui nous permet une distance par rapport aux contingences matérielles qu’il peut nous apporter la vision nouvelle, le nouvel état d’être.

Alors bien sûr, nous ne maitriserons sans doute pas toute la boite à outils que nous apportent ces nouvelles énergies, mais nous pourrons avoir un bon point de départ si nous acceptons pour ces quelques jours de nous couper un peu plus de monde extérieur pour se ressourcer directement à notre source.

D’autant plus qu’avec tous ces carrés, beaucoup risquent de « péter les plombs », et comme je l’exprimais au début de cet article, les états émotionnels vont se propager entre les êtres pour devenir un seul et même sentiment de frustration dans un aveuglement irrationnel, chacun y mettant son mécontentement personnel. Il y a de fortes chances pour que l’expression de ces revendications soit comme des coups d’épée dans l’eau à cause du carré de Mars ; les feux désordonnées seront éteints. En tout cas, ce ne sera pas le moment pour mettre des actions en route, il y aura trop de flou et d'actions - réactions d'ordre émotionnelles... 

Le signe du Poissons n’est plus vraiment de ce monde, il a une autre connexion avec des mondes beaucoup plus subtils. Lavons-nous dans ses grandes eaux, trouvons et profitons de moments de calme et de ressourcement. Faisons silence et recherchons les douces inspirations qui pourront nous nourrir, nourrir notre âme, c’est le bon moment pour nous délester de ce qui pèse.
Nous pourrons ainsi renaitre le plus neuf possible pour le signe suivant, le Bélier, qui nous ramènera aux réalités de notre incarnation.

Symbole Sabian : 19ème degré du Poissons.

« Un maitre instruit son disciple »

Dominante : Le transfert de pouvoir et de savoir permettant à l’inspiration créatrice et spirituelle du cycle de perdurer dans sa direction originelle.

Mot clé : INVESTITURE.

Astrologiquement Vôtre !