Nouvelle Lune du 29 novembre 2016.

Soleil et Lune en Sagittaire.

Mercure et Saturne accompagnent le Soleil et la Lune dans le signe du Sagittaire, ce qui nous fait quatre planètes dans ce signe.

Le Sagittaire est un signe de Lumière, de Joie et de Foi, c'est le Feu domestiqué, ce sont les lumières à l'intérieur des foyers et dans les rues qui réchauffent et émerveillent nos coeurs.

Ces valeurs seraient à ne pas perdre de vue car Neptune au carré de la conjonction Soleil – Lune apporte du brouillard, nous ne distinguons plus vraiment la cible.

De plus, l'Ascendant en Verseau, fait référence à sa planète Uranus qui s'oppose à Jupiter, maître de la Nouvelle Lune en Sagittaire, ce qui créera une tendance à passer par des hauts et des bas, à s'emballer puis à se décourager, à s'élancer dans des directions qui ne sont pas mesurées et qui restent aléatoirees.

Cette opposition étant, de plus, au carré de la conjonction Vénus – Pluton. La joie de vivre n'y est pas, il y a une espèce de fascination morbide, une tendance à exagérer les choses et situations dans une attitude fataliste et/ou déterministe.

Le carré de Pluton à l'opposition Jupiter – Uranus aura aussi tendance à exacerber les tensions. Cet aspect, et on le voit bien depuis quelques années, révèle que la violence couve sous les cendres...

L'Ascendant Verseau et les aspects formés par Uranus peuvent occasionner des comportements assez explosifs, se permettant même d'outre-passer les règles de bienséance, de savoir-vivre...

Voici pour les aspects difficiles qui composent tout de même la toile de fond de cette Nouvelle Lune...

Bien sûr, les signe du Sagittaire, du Capricorne et du Verseau, ainsi que les planètes Jupiter et Uranus parlent de collectivité, de cadres sociétaux. Il serait plus judicieux, avec cet Ascendant Verseau, de se libérer de l'empreinte et de l'influence collective. D'autant plus que Mars en Verseau conjoint à l'Ascendant nous propose l'affirmation de notre libre-arbitre. Ce libre-arbitre peut d'autant plus s'affirmer et se développer que Mars est au sextile d'Uranus, il a donc la double influence uranienne de "libération".

Mars en Verseau est aussi au sextile de Saturne et, plus largement, de Mercure en Sagittaire. Uranus, en analogie avec la Verseau est au trigone de cette même conjonction Mercure – Saturne. Tous ces aspects nous montrent bien que pour atteindre une véritable indépendance et augmenter notre libre-arbitre, il nous faut repasser par l'intuition Sagittaire et nos références, personnelles.

Comme je l'ai déjà évoqué, Saturne en Sagittaire est la “Quête de Sens”. Une quête qui renoue avec nos propres croyances, avec notre façon personnelle de voir et de comprendre la vie, les croyances collectives ne semblant plus suffire à nous rendre heureux...

Tous ces aspects à la conjonction Mercure – Saturne, et en rajoutant le sextile que Jupiter en Balance lui envoie aussi, nous proposent de réellement commencer à réfléchir par nous-mêmes, à faire confiance à l'intuition toute personnelle que l'on peut avoir d'une vie meilleure, à nous affranchir des idées de masse de façon individuelle.

Si nous voulons nous perdre, laissons nous noyer par les vagues émotionnelles de Neptune, et laissons nous emporter dans les tensions qui peuvent avoir des effets pervers (Pluton) et imprévisibles (Uranus).

Et si nous préférons garder le meilleur cap, référons-nous à la conjonction Mercure – Saturne en Sagittaire qui nous apportera un appréciable esprit d'analyse et de synthèse, dans le silence intérieur de la vision et de la compréhension personnelle et individuelle que nous avons de la Vie, en nous libérant des idées toutes faites du collectif. Affranchissons-nous par ce que nous ressentons profondément. Il me semble que l'opportunité Sagittaire de cette année est d'élever nos pensées, cesser de juger car le jugement est de l'ordre de la dualité, alors que le Sagittaire nous demande une direction unique et précise. Visons une vision qui puisse transcender ces dualités et nous élever au-dessus d'elles dans la paix proposé par Jupiter en Balance...

Symbole Sabian : 8éme degré du Sagittaire.

Au centre de la terre prennent forme de nouveaux éléments.”

Dominante : Le feu alchimique qui à la fois purifie et transforme la substance même de notre vie intérieur.

Des forces sont à l'oeuvre dans les couches très profondes de la psyché. A leur manière, elles répondent à la stimulation extérieure qu'engendre une étroite participation à la vie du groupe, ses ambitions et ses émotions. Un phénomène alchimique se poursuit, dont habituellement on reste inconscient jusqu'au moment où il devient évident qu'une mutation s'est produite, ouvrant la voie à une attitude différente dans l'existence.

A ce stade, nous avons à la fois affaire au rythme essentiel de croissance de l'être humain et à la réaction à des expériences plus indivisualisées qui suscitent les émotions. La substance même de notre nature passe par une modification à partir de laquelle il est possible de franchir un nouveau pas. Ce symbole attire notre attention sur les changements intérieurs. Il nous faut en prendre conscience. Ce degré traduit une sorte de GESTATION PSYCHIQUE.

Denise.

nl-du-29-novembre