Nouvelle Lune du 28 mars 2017.

Soleil et Lune en Bélier.

A l'entrée du Soleil en Bélier, le 20 mars, la Lune qui était le maître de l'Ascendant Cancer, se trouvait conjoint à Saturne. Quelques heures après, il y a avait le dernier quartier de Lune en Capricorne, signe qui a la maîtrise sur Saturne.

Cela laissait présager un élan (Bélier) vers de nouvelles bases (Cancer), mais sans précipitation avec, en premier lieu, une réflexion, une préparation, une maturation (Capricorne et Saturne) pour cette nouvelle direction.

Cette Nouvelle Lune nous rappelle ce même message de

prudence et de construction patiente, de par son Ascendant en Capricorne conjoint, de surcroit, à Saturne, et de par le carré que fait ce même Saturne à la Nouvelle Lune.

Depuis le début d'année, toute cette force de changement est sagement tenue par Saturne, qui semble préparer un changement important et devrait nous conduire à une durée dans le temps.

Mars, la planète maitresse du Bélier est en Taureau, au sextile de Neptune et au trigone de Pluton. Le pouvoir d’action devrait donc rester serein, réaliste persévérant et de nature inspirée par l’intuition et en accord avec nos forces psychiques, avec notre volonté profonde. Tout cela devrait nous apporter une bonne force tranquille, sans précipitation, en nous concentrant sur une action à la fois.

De même, Vénus rétrograde en Bélier, propose aussi le même genre de message ; prendre du recul sur les situations dans lesquelles nous aurions été prêts à foncer tête baissée. Cela me fait penser à une pâte qu’on laisse reposer pour obtenir un meilleur résultat. Le message de Vénus reste important, car elle est conjointe à la Nouvelle Lune...

Mercure conjoint à Uranus serait pourtant bien pressé de concrétiser ses idées dans l’immédiat, mais ce ne serait pas très sage vu les aspects qu’il forme dans ce carré en “T” composé de Jupiter, Uranus et Pluton. Ce serait cause de soucis futurs, car dans cette configuration nous verserions dans l’intellect pur et dur, se coupant de toute la réalités des ressentis.

Des changements importants sont en préparation, mais offrons leurs le temps de se placer. Ne les précipitons pas, accompagnons les tranquillement dans le concret car il semble que nous n’ayons pas encore toutes les données...

Symbole Sabian.

Nouvelle Lune sur le 8ème degré Bélier :

“Une femme coiffée d’un chapeau aux larges bords dont le vent d’Est fait voler les flammes.”

Dominante : Protection de la conscience, elle grandit guidée spirituellement sur sa voie.

On comprendra cette image un peu étrange une fois analysé chaque détail, sans a priori. Ici encore nous voyons une femme; mais cette fois-ci elle est coifée d’un grand chapeau qui n’est autre qu’une protection contre les éléments (le froid, les rayons du soleil). A ce stade l’esprit, dans une large mesure, fonctionne encore de manière immature; il a donc besoin d’être protégé contre les forces élémentaires de la vie. Ce tableau fait état d’un vent plutôt fort, donc de l’activité des forces supra-matérielles, psychique notamment. Ces forces prennent leur source en Orient d’où habituellement part tout rayonnement spirituel et créateur. La coiffe est bordée de flammes, ce qui lui permet non seulement de réagir aux mouvements du vent mais aussi d’en indiquer la provenance. En d’autres termes, ce degré représente un stade de développement de la conscience auquel les facultés naissantes du mental sont protégées et subissent, à la fois, l’influence d’énergies d’origine spirituelle. Ceci suggère un stade probatoire au cours du processus d’individualisation. Guidé et protégé, un sujet encore plus réceptif (une femme) reçoit l’influence de forces spirituelles.

Denise 🙂