Nouvelle Lune du 20 septembre 2017

Soleil et Lune en Vierge.

Une Nouvelle Lune à fortes énergies Vierge avec Vénus, Mercure, Mars, Soleil, Lune et Ascendant dans ce signe.
Le Soleil et la Lune sont au carré de Saturne ce qui provoquera de la fatigue et aussi, bien sûr, quelques frustrations...
Le Soleil, la Lune et l'Ascendant forment le dernier quartier à Saturne qui est en Sagittaire. Le Sagittaire étant un signe d'expansion, il demande à sortir de nos étroitesses d'esprit, à élargir nos visions, à sortir de nos critiques toutes faites et à réfléchir avec plus d'ouverture d'esprit.
Cette triple conjonction forme aussi un quinconce avec Uranus, ce qui montre qu'il nous faut faire un effort pour nous réformer et porter un regard nouveau vers l'avenir...
La conjonction Mercure - Mars opposé à Neptune pourra créé des discutions assez virulentes, issues d'esprits critiques, qui ne mèneront à rien car il y aurait comme une mauvaise compréhension des choses. Par contre, cet

opposition est bien aspecté par Pluton. C'est par lui qu'il nous faudrait réfléchir, c'est à dire par sa fonction de régénérateur qui détruit ce qui n'est plus utile au profit de quelque chose de mieux.
Cet amas planétaire en Vierge nous pose la question de quel quotidien voulons-nous dans ce monde qui ne cesse de se réformer sous l'influence d'Uranus soutenu par Saturne qui solidifie, ancre et stabilise le "nouveau".
Vénus est encore en conjonction avec le Noeud Nord en Lion et au trigone de Saturne et d'Uranus. Nos désirs changent en faveur d'une existence plus individualisée et fraternelle à la fois, mais assurément moins conforme à ce qu'il se faisait auparavant.

Symbole Sabian : Nouvelle Lune sur le 28éme degré Vierge.
"Un homme chauve s'est emparé du pouvoir."
Dominante : La force pure de la personnalité en des moments où une décision s'impose.
Que ce soit à l'échelon religieux ou au plan socio-politique et culturel, il arrive un moment où il faut remettre en cause sans merci l'ordre établi et les normes culturelles tombant en désuétude. Des personnages à l'action catabolique surgissent pour prendre le pouvoir et imposer des décisions qui changent les structures de la société ; ou bien, sur un plan personnel, un vif besoin de changements purificateurs se fait sentir, et certaines décisions éprouvantes sont prises. Il faut faire face aux événements et, aussi brutal qu'apparaissent le pouvoir, les accepter.
Une décision et une transformation s'impose que l'on ne saurait ajourner. L'existence est mouvemente. Aucune forme statique, si belle et évocatrice soit-elle, ne peut rester longtemps sans être remise en cause. Tout se plie au POUVOIR DE LA VOLONTE.